paramountjourney.com

PARAMOUNT JOURNEY

Les Pamiris: peuple sur le toit du monde

Les majestueux massifs du Pamir dans le Gorno Badakhshan à Tadjikistan oriental tirent leur nom du groupe ethnique fascinant qui y vit : les Pamiris. Culturellement et linguistiquement proches du peuple wakhi du corridor du Wakhan en Afghanistan et de la vallée du Haut Hunza au Pakistan, et des Sariqolis du Xinjiang en Chine, les Pamiris seraient d’origine perse ; ils se distinguent des autres ethnies du Tadjikistan. Les langues du Pamir dérivent d’une langue iranienne orientale et comptent un certain nombre de sous-dialectes, dont certains ne sont pas intelligibles par les autres : quelqu’un qui parle le dialecte shugnan ne peut pas discuter aisément avec une personne parlant wakhi, par exemple. Le pamiri est essentiellement un langage parlé, le tadjik étant la langue littéraire et écrite pour communiquer au quotidien.

DSC_3399

La majorité des Pamiris sont ismaéliens chiites, disciples de l’Aga Khan, chef spirituel majeur. Mais les traditions du Pamir datent d’avant l’Islam et la plupart des croyances sont enracinées dans le zoroastrisme et les pratiques chamaniques. Dans les villages et les montagnes reculées, essayez de repérer les lieux saints indiqués par les cornes d’un mouflon Marco Polo ou des pierres particulières, des sources sacrées et des arbres avec des rubans attachés à leurs branches, chacun symbolisant un souhait ou une prière. Parfois, on peut voir les cendres d’un feu rituel — on brûle des herbes aromatiques et des graisses animales —, tradition perdue depuis longtemps dans d’autres parties du monde, mais qui survit dans le Pamir.

Les habitants du Pamir portent des tenues distinctives, moyen de différencier les communautés entre elles. Les styles de chapeaux sont particulièrement variés : vous pouvez identifier les gens du Wakhan par opposition à ceux de Ruhshon ou Shugnon uniquement à leur chapeau.

Wakhi Old Lady

DSC_3045

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le Gorno Badakhshan, vous pouvez être accueillis dans une maison pamiri et profiter de l’hospitalité traditionnelle de ce peuple. La conception du chid huneiuni (maison) du Pamir remonte à environ 2500 ans ; le symbolisme architectural puise ses racines dans la philosophie zoroastrienne et dans l’ismaélisme. Le toit est composé de quatre carrés concentriques, chacun symbolisant un élément. Les poutres sont fixées au-dessus de piliers en bois, dont l’un doit être sculpté dans le tronc d’un genévrier sacré. Les décorations d’intérieur en rouge et blanc —couleurs du soleil et de la lumière — sont très répandues et portent bonheur.

Wedding day

Si vous êtes invités dans une maison pamiri, déchaussez-vous devant la porte avant de passer le seuil. Attendez-vous à être reçus avec un thé chaud, du pain, de la confiture, du yaourt et d’autres collations et d’être accueillis par de nombreux membres de la famille, hommes et femmes. Ici, au Pamir, un invité est traité comme un roi.

DSC_1274

Leave a Reply

*

captcha *