paramountjourney.com

PARAMOUNT JOURNEY

Expedition

Les expéditions Paramount Journey ont pour cadre des régions au charme intemporel, bien au-delà des lieux civilisés et des sentiers battus par les touristes. Chaque partie du Tadjikistan a son caractère particulier, des lacs de montagne cristallins aux rivières rugissantes, des luxuriantes vallées verdoyantes aux plaines arides de haute altitude. Vous verrez souvent plusieurs de ces écosystèmes uniques dans une même journée, mais bien sûr, nous vous conseillons de rester le plus longtemps possible pour apprécier la beauté du paysage et découvrir la culture fascinante des gens accueillants qui vivent ici.

Si vous ne disposez que de peu de temps, vous pouvez effectuer avec nous l’exploration de la vallée du Yaghnob et de la vallée du Zeravchan. Ces expéditions vous offrent le privilège rare de loger chez l’habitant, dans les familles locales qui descendent des anciens Sogdiens et dont le mode de vie n’a été affecté ni par le temps ni par les influences extérieures. Les paysages grandioses de montagnes à perte de vue tout au long du parcours sont un rappel saisissant et majestueux de la puissance de la nature et de son impact sur les peuples qui y vivent. Nous proposons plusieurs façons d’explorer ces vallées étonnantes, à pied ou à vélo, qui tiennent compte de votre forme physique et de votre budget. Alors, n’hésitez pas à vivre cette aventure inoubliable.

Un excellent défi sportif dans l’une des régions les plus belles et les plus isolées du Tadjikistan. Un voyage où vous ferez l’expérience d’un dépaysement total au milieu d’un paysage de pics montagneux et de peuplades hospitalières qui vivent de l’élevage et de la culture dans un milieu hostile. Vous découvrirez le pays dans des conditions uniques, sur le terrain, en effectuant plusieurs jours de trekking dans la vallée du Yaghnob. Le bout de la vallée offre une vue spectaculaire sur un territoire des plus sauvages, entouré de sommets vertigineux.

map

Jour 1

Bienvenue au Tadjikistan ! À l’arrivée à l’aéroport de Douchanbé, accueil par notre guide et transfert à l’hôtel. Le reste de la journée est libre pour vous reposer ou visiter Douchanbé.

Jour 2

Nous commençons notre voyage vers Yaghnob par le col montagnard d’Anzob. Nuitée en chambre d’hôtes à Margeb (135 km, 3 h). Le village est situé dans un cadre spectaculaire, au pied de parois abruptes, surplombé par le rocher géant de Zamin-Karor.

Jour 3

Randonnée jusqu’au premier village yaghnobi (Bedev), à quatre heures de marche minimum (18 km). Camping dans la prairie près des vergers du village.

Jour 4

La journée commence par une marche facile sur un chemin longeant la rivière Yaghnob, en passant par trois autres villes et quelques ponts à traverser. Nuit chez les Yaghnobis dans une maison d’hôtes à Pskan.

Jour 5

Une journée où nous aurons la chance de rencontrer la population locale de Pskan et d’autres villages alentour, avant de poursuivre le trek après le déjeuner. Camping près du village Qiansi.

Jour 6

Le chemin s’élargit, s’éloigne de la rivière, puis traverse quelques ruisseaux. L’inclinaison de la pente est progressive. Passage de l’Aylag et d’une rivière plus large, puis chemin dégagé vers le col Honi (3 664 m). Campement au pied du col Honi.

Jour 7

Montée au sommet du col par un sentier sinueux. Le passage est raide au début, puis le terrain se nivelle. Ensuite, descente par une piste menant à Rufigar, où nous attendront un dîner et un lit bien mérités.

Jour 8

Après un petit déjeuner dans la maison d’hôtes à Rufigar, circuit en voiture à travers la réserve naturelle de Romit et retour à Douchanbé.

Cette expédition comprend un trek vers le col de Tabaspin (4 040 m) puis la descente vers la vallée de la rivière Zeravchan. L’ascension ne nécessite aucune expérience technique et les compétences requises en montagne seront enseignées au fil de la montée. La dernière partie du trek est plus pittoresque que d’autres circuits dans la vallée, avec des pentes pierreuses menant vers les gorges de la rivière, entrecoupées de villages de montagne typiques entourés de bois et de champs fertiles. Le trek finit dans le village de Langar, situé au bord de la rivière Zeravchan. Le village est composé de maisons avec des jardins et des vergers de pommiers, d’amandiers, de noyers, d’abricotiers et de mûriers, formant une oasis de verdure dans une région plutôt aride. Le programme comprend une halte d’une journée dans le village de Veshab avant le départ.

Jour 1

Bienvenue au Tadjikistan ! À l’arrivée à l’aéroport de Douchanbé, accueil par notre guide et transfert à l’hôtel. Le reste de la journée est libre pour vous reposer ou visiter Douchanbé.

Jour 2

Nous commençons notre voyage vers Yaghnob par le col montagnard d’Anzob. Nuitée en chambre d’hôtes à Margeb (135 km, 3 h). Le village est situé dans un cadre spectaculaire, au pied de parois abruptes, surplombé par le rocher géant de Zamin-Karor.

Jour 3

Randonnée jusqu’au premier village yaghnobi (Bedev), à quatre heures de marche minimum (18 km). Camping dans la prairie près des vergers du village.

Jour 4

La journée commence par une marche facile sur un chemin longeant la rivière Yaghnob, en passant par trois autres villes et quelques ponts à traverser. Nuit chez les Yaghnobis dans une maison d’hôtes à Pskan.

Jour 5

Une journée où nous aurons la chance de rencontrer la population locale de Pskan et d’autres villages alentour, avant de continuer le trek après le déjeuner. Camping près du village Qiansi.

Jour 6

Après le petit déjeuner, nous entamons l’ascension des versants de la vallée, laissant des villages yaghnobis derrière nous pour une incursion dans la nature sauvage. Jusqu’à Langar, nous ne croiserons plus d’habitation sur le chemin, à l’exception d’un campement d’été pour les bergers. Nos rencontres les plus fréquentes auront désormais lieu avec les marmottes, reines du Yaghnob.

Jour 7

Nouvelle journée de randonnée le long de la rivière Yaghnob où il nous faudra sauter au-dessus des ruisseaux avant le défi du lendemain : l’ascension du col de Tabaspin. Aussi, c’est une journée où l’on se ménage par une randonnée de 8 km seulement, afin de garder notre énergie pour le lendemain.

Jour 8

Lever de bonne heure et départ pour le col de Tabaspin (4 040 m) puis descente vers la vallée de la rivière Zeravchan. L’ascension ne nécessite aucune expérience technique et les compétences requises en montagne seront enseignées au fil de la montée.

Jour 9

Le dernier jour de trekking, nous poursuivons notre descente (18 km) dans une région aux montagnes serties de glaciers, de magnifiques prairies et les gorges étroites du Tabaspin fleuries de genévriers. Il y a plusieurs cabanes de berger sur la route, dont certains peuvent vous inviter à boire un thé. À Langar, nous logerons à la maison d’hôtes de Kholov, personnage passionnant qui possède un grand jardin bien entretenu près de sa maison et un autre plus bas, sur les rives du Zeravchan.

Jour 10

Le trek s’achève au village de Langar, situé le long de la rivière Zeravchan. Le village est composé de maisons avec des jardins et des vergers de pommiers, d’amandiers, de noyers, d’abricotiers et de mûriers, formant une oasis de verdure dans une région plutôt aride. Après un petit déjeuner nourrissant, nous prenons la route vers un village tadjik ancien, Veshab, où les habitants ont préservé leurs traditions ancestrales dans la vie de tous les jours. Les maisons sont construites les unes sur les autres, solution créative pour survivre dans une région aussi montagneuse.

Jour 11

Retour à votre hôtel à Douchanbé/Khodjent en voiture, 6 heures de route.

Jour 1

Bienvenue au Tadjikistan ! À l’arrivée à l’aéroport de Douchanbé, accueil par notre guide et transfert à l’hôtel. Le reste de la journée est libre pour vous reposer ou visiter Douchanbé.

Jour 2

Nous commençons notre voyage vers Yaghnob par le col montagnard d’Anzob. Nuitée en chambre d’hôtes à Margeb (135 km, 3 h). Le village est situé dans un cadre spectaculaire, au pied de parois abruptes, surplombé par le rocher géant de Zamin-Karor.

Jour 3

Randonnée jusqu’au premier village du Yaghnob (Bedev), à quatre heures de marche minimum (18 km). Camping dans la prairie près des vergers du village.

Jour 4

La journée commence par une marche facile sur un chemin longeant la rivière Yaghnob, en passant par trois autres villes et quelques ponts à traverser. Nuit chez les Yaghnobis dans une maison d’hôtes à Pskan.

Jour 5

Une journée où nous rencontrerons brièvement les habitants de Pskan et d’autres villages alentour, et nous familiariserons avec les traditions locales et la vie d’une communauté isolée. Nous continuerons l’ascension des versants de la vallée, laissant des villages yaghnobis derrière nous pour une incursion dans la nature sauvage. Jusqu’à Ghuzn, nous ne croiserons plus d’habitation sur le chemin, à l’exception des campements d’été des bergers. Nos rencontres les plus fréquentes auront désormais lieu avec les marmottes, reines du Yaghnob. Campement au pied du col de Rost.

Jour 6

Départ tôt le matin pour l’ascension de petits glaciers menant au col de Rost (4 020 m) puis descente vers la vallée de la rivière Zeravchan. L’ascension ne nécessite aucune expérience technique et les compétences requises en montagne seront enseignées au fil de la montée. Au sommet, vue panoramique extraordinaire sur la chaîne de montagnes. Campement alpin au pied des monts Zeravchan, à Sari Pul (2 350 m).

Jour 7

Dernier jour de trekking, nous continuons à descendre le long de la rivière Ghuzn et faisons une courte halte au village Ghuzn où il y a des mines de charbon qui pratiquent encore l’exploitation minière manuelle. Une voiture nous attendra pour nous conduire au point le plus éloigné accessible. Dans la soirée, nous serons accueillis à la maison d’hôtes de Kholov, personnage passionnant qui possède un grand jardin bien entretenu près de sa maison et un autre plus bas, sur les rives du Zeravchan.

Jour 8

Après un petit déjeuner nourrissant, nous pourrons nous promener autour du village, constitué de maisons avec des jardins et des vergers de pommiers, d’amandiers, de noyers, d’abricotiers et de mûriers, formant une oasis de verdure dans une région plutôt aride. Puis nous poursuivrons notre route vers le village de Rog, en nous arrêtant en chemin à Sabag pour admirer les pétroglyphes — gravures dans les parois rocheuses d’animaux, de gens, de formes géométriques, de symboles, etc. Nuitée dans une maison traditionnelle à Rog.

Jour 9

Rog est le plus grand village sur les hauteurs du Kuhistone Mastchoh. Vous pourrez vous promener dans le village, arpenter ses rues étroites, rencontrer les locaux et les prendre en photo. Ou faire une courte randonnée vers Takob, campement d’été où les femmes du village font paître les bêtes. L’après-midi, nous nous dirigerons vers Mazori Poyon, en nous arrêtant en route pour admirer la nature, le panorama sur la vallée, les champs de pommes de terre qui fleurissent en août et visiterons un sanctuaire riche en figures religieuses.

Jour 10

Départ tôt le matin pour une randonnée au pied du glacier Zeravchan. Traversée de la rivière Zeravchan par téléphérique et quelques sauts pour passer par-dessus les ruisseaux. Lors du trek sur le sol rocailleux menant au col Hoja Muso (3 635 m), nous passerons plusieurs petits lacs sur le sommet de la montagne et descendrons vers le sud le long de la rivière Duburso. Camping sur le terrain plat le plus proche.

Jour 11

Point de départ du trek dans la nouvelle vallée (réserve naturelle de Kamarob) à la faune et à la flore très caractéristiques. C’est une région densément boisée réputée pour ses bouleaux, mûriers, fruits sauvages et noix ; dans ses rivières et ruisseaux abondants nage le thazard. Au-dessus des forêts s’étendent les prairies subalpines où fleurissent des tulipes, crocus, violettes de montagne, anémones, coquelicot, œillets, iris et géranium. Après une pause déjeuner dans un lieu pittoresque, nous retrouvons notre chauffeur dans le village de Khoja Ali et retour à Douchanbé.

Date et prix du voyage

Période du voyage
Fin juin – Septembre

Trek niveau facile
• 3 voyageurs 590 $/pp
• 6 voyageurs 490 $/pp
Durée : 8 jours

Trek niveau modéré
• 3 voyageurs 805 $/pp
• 6 voyageurs 655 $/pp
Durée : 11 jours

Trek niveau sportif
• 3 voyageurs 950 $/pp
• 6 voyageurs 760 $/pp
Durée : 11 jours

 

Apply ButtonsDownload Buttons

Services inclus

  • Porteur avec âne
  • Tous les transports
  • Tous les équipements spécialisés et de sécurité
  • Hébergement mentionné dans l’itinéraire (dont le matériel de camping)
  • Repas mentionnés dans l’itinéraire (petit déjeuner, déjeuner, dîner, encas)
  • Toutes les autorisations et taxes
  • Transfert aéroport

Services non inclus

  • Hébergement à Douchanbé/Khodjent
  • Tous les repas à Douchanbé/Khodjent
  • Les vols internationaux
  • Frais de visa
  • Équipements personnels
  • Boissons alcoolisées
  • Assurance voyage
  • Appels téléphoniques internationaux
  • Les pourboires aux porteurs, aux guides et aux chauffeurs

Équipement suggéré

  • sac à dos (+ 50kg)
  • sac de couchage
  • bâton de randonnée
  • chaussures de randonnée
  • vêtements chauds et coupe-vent
  • veste et pantalon de pluie
  • vêtements de rechange
  • chapeau/casquette
  • lunettes de soleil
  • crème solaire
  • lampe de poche
  • trousse de premiers secours
  • produits de soins personnels
  • vaisselle personnelle
  • autres objets personnels

Nourriture et boissons

Un repas typique du Tadjikistan est un festin de rois. Il comprend des entrées, des préparations exquises de viande et du riz préparé spécialement. De nombreuses soupes locales sont également servies au Tadjikistan. Le thé est la boisson la plus fréquente des Tadjiks, bien que de nombreux restaurants servent également du vin, de la bière et de la vodka.

Un grand groupe sera accompagné par un cuisinier durant le trekking, qui préparera des plats cuisinés sur place, mélange d’aliments à haute valeur énergétique et de saveurs tadjikes et occidentales.

Mœurs locales et savoir-vivre

  • Les hommes se serrent la main pour se saluer tandis que les femmes se prennent dans les bras. On salue une personne du sexe opposé simplement en posant la main droite sur le cœur.
  • Dans la campagne, les gens portent des tenues traditionnelles. Nous déconseillons de porter des shorts, débardeurs/maillots de corps et autres vêtements sans manche, au-dessus de genou et dos nu.
  • Assurez-vous de demander l’autorisation de visiter les mosquées et sanctuaires aux locaux si le guide n’est pas avec vous.
  • Ne photographiez pas les gens sans leur demander l’autorisation. En général, être pris en photo ne les dérange pas, mais respectez leur souhait s’ils refusent. Proposez-leur de leur envoyer la photo imprimée ; Paramount Journey vous aidera à tenir votre promesse.
  • Il est courant de marchander dans les bazars, mais pas dans des grands magasins comme les grands magasins.